Présentation

Qui sommes nous ?

Nongë la Viim est une association humanitaire qui a été créée en 2013 par 9 étudiantes sages femmes de l’école de Nancy. Nous sommes les actuelles étudiantes de quatrième année et avons repris l'association. Notre but est d’apporter notre contribution à la prise en charge de la santé de la femme et du nouveau-né dans les pays nécessitant. Pour ce faire, nous partons dans la région Kara au Togo en été 2018 pour échanger des connaissances avec les sages-femmes et accoucheuses présentes et pour apporter du matériel médical. L'association nous permet donc de partir à la rencontre des réalités du métier de sage-femme dans ce pays.

Pourquoi "Nongë la Viim" ?

 

Nongë la Viim vient du mòoré, une langue parlée au Burkina Faso, et se traduit en français par “aimer la vie”.

Notre histoire

 

C’est en 2012 que Julia Vallet voyage au Burkina Faso, c’est alors que lui vient l’envie de construire un projet de communication basé sur le partage des connaissances dans le domaine de la maternité.

Notre projet pour cette année fait suite au voyage effectué l’année précédente au Togo. Voyage faisant l'objet d'un contact avec les réalités des sages-femmes et accoucheuses de ce pays. Ce projet prend racine autour du désir de communiquer, apprendre et transmettre. Il est basé sur le partage des connaissances que nous avons du métier de sages-femme ou d’accoucheuse.

"Cette rencontre pour que, de nos deux mondes, nous évitons d’écraser ce qui fait de nous ce que nous sommes. Pour, non pas chercher l’uniformisation, mais prendre conscience de nos qualités propres, et de nos défauts. De nos facilités, et de nos difficultés. Car il y a toujours à améliorer."
(Julia Vallet, Vice-Présidente de Nongë la Viim 2012)

Un autre objectif est de se confronter à une autre façon de penser, d’agir, d’autres coutumes autour de la maternité, le bien-être de la femme, et, par ce fait, d’acquérir en expérience et maturité.

Enfin nous, les membres de Nongë la Viim, avons comme but d’apporter du matériel médical et nos connaissances aux sages-femmes et accoucheuses du monde entier.

 

Les voyages de Nongë la Viim

L’équipe de Nongë la Viim se renouvelle tous les ans.

2013/2014 : 9 étudiantes sont parties au Burkina Faso à la rencontre des accoucheuses et sages-femmes du pays.

2015/2016 : 8 étudiantes sages-femmes ont repris l'association et sont parties au Togo dans le même but.

2016/2017 : 9 étudiantes sages-femmes ont repris l'association afin de continuer le travail effectué l'année précédente au Togo. Elles ont été confrontées à une autre façon de penser et, de ce fait, ont acquis de l’expérience et gagné en maturité pour leur futur métier.

2017/2018 : 14 étudiantes ont repris l’association et leur but est de voyager au Togo pour continuer le travail qui a été effectué l’année précédente.